Routes non revêtues : Le ministère des TP pointilleux sur les axes Sam-Mitzic et Sam-Bibasse

 

Absence de programmation, manque de piquetages, manque de topographes sur les chantiers de réhabilitation des tronçons Sam-Mitzic (54km) & Sam-Bibasse (84km). Autant d’irrégularités relevées par la mission de suivi évaluation instruite par le ministre des Travaux publics, de l’Equipement et des Infrastructures, chargé de la Connexion des Territoires, Toussaint Nkouma Emane, le 12 août 2023 dans la province du Woleu-Ntem.

Les axes Sam-Mitzic et Sam-Bibasse présenteraient des irrégularités, selon la mission de suivi évaluation du ministère des Travaux publics. © MinTP

 

Lancés le 22 juin dernier à Mitzic par le ministère des TP, en présence du gouverneur Jules Djeki, les travaux d’ensoleillement mécanisé, de curage et rechargement des bourbiers, de rechargement de la chaussée, de remise en forme et de réfection complète des ponts en bois sur les axes Sam-Mitzic (54km) & Sam-Bibasse (84km), ne semblent pas trop rassurer l’équipe de la mission de suivi évaluation dépêchée par Toussaint Nkouma Emane sur les chantiers.

En effet, dans le cadre de l’analyse de l’état d’avancement des travaux et de contrôle de leur conformité technique, initiée par le secrétaire général du ministère des Travaux publics, Pierre Matthieu Obame Etoughe, le 12 août 2023, plusieurs manquements ont été relevés. Sur le renoncement des méthodologies de construction routière pour certain et pour d’autres, la faiblesse de matériels devant permettre de répondre aux objectifs fixés en terme de délais. «Nous avons eu l’opportunité de parcourir les axes Sam-Mitzic (54km) & Sam-Bibasse (84km)», a indiqué Matthieu Obame Etoughe.

Respecter les exigences contractuelles

© MinTP

«En terme de satisfaction, nous notons la progression et comme dans toute chose, nous notons quelques limites aux différentes activités conduites par les partenaires», a-t-il ajouté. «Nous avons fait un peu de pédagogie pour accompagner nos partenaires qui ne sont pas toujours assez outillés, nous leur avons rappelé la nécessité de mettre en place leur plan d’assurance qualité, qui leur permet en interne de pouvoir s’assurer d’un minimum de régularité et de conformité dans l’activité qui est la leur», a poursuivi Matthieu Obame Etoughe, précisant qu’à chaque étape du suivi évaluation, le rappel des exigences contractuelles, doit être de mise.

Concernant le niveau d’avancement des travaux de ces axes, l’entreprise adjudicataire a déjà réalisé 31 km en ensoleillement, 20 km en remise en forme et 3 km en rechargement général. Reconnaissant ses erreurs dans le déroulement des travaux y relatifs, l’entreprise SGTPL, n’a pas manqué de faire un mea culpa pour remédier urgemment à la situation. «Lorsqu’un enfant va à l’école, s’il n’y a pas la chicote, l’enfant n’étudiera pas bien ses leçons. Aujourd’hui, nous avons eu un coup de chicote aux fesses, qui nous montre qu’il y a un suivi sur ce que nous faisons. Il y a des imperfections qui ont été relevées, nous allons améliorer à partir du lundi 14 août prochain», a promis le chef de chantier, Allogho Cyriaque.

One Reply to “Routes non revêtues : Le ministère des TP pointilleux sur les axes Sam-Mitzic et Sam-Bibasse”

Laisser un commentaire