Maurel & Prom et l’Etat gabonais signent un protocole d’accord pour développer  les projets communautaires dans  le canton Lacs du Sud

Le Directeur général de société pétrolière Maurel & Prom Gabon  Mathieu Thabault et  le Ministre du Pétrole  Marcel Abéké, ont,  signé le 15 décembre 2023 au gouvernorat du Moyen Ogooué à Lambaréné, un protocole d’accord pour mettre en œuvre  des actions de développement d’intérêt collectif au profit des populations du canton Lacs du Sud.

La signature a eu lieu en présence du gouverneur de la province du Moyen Ogooué, Abdu Razzaq Guy Kabongo et les repentants des populations des dudit canton. Dans cette veine,  l’Opérateur, le Ministère du Pétrole s’engagent à investir plus de trois milliards quatre cent cinquante-six millions quatre cent cinquante-trois mille sept cent cinquante (3 456 453 750) de Francs CFA dans des projets pour améliorer les conditions de vie des populations des villages des Lacs du Sud. Ces investissements seront financés par la PID/PIH et le FDCL de l’Opérateur.

« Le présent Protocole a pour objet de préciser le plan d’action social et environnemental visant à l’amélioration du bien-être et des conditions d’existence des populations du Canton des Lacs du Sud et à définir les conditions et modalités des engagements réciproques de chacune des Parties dans le cadre de la mise en œuvre des actions convenues à cet effet », peut-on lire dans l’article 1er du Protocole d’accord.

Maurel & Prom exploite du pétrole à travers le permis Ezanga N°G4-244 dont le Contrat d’exploration de partage de production (CEPP) a été conclu le 10 janvier 2014 et couvrant une superficie totale de 5607,88 km2.

Les investissements qui s’étalent jusqu’en 2026 dans le canton des Lacs du Sud(Ezanga, Onangué et Oguémoué) concernent notamment, la Réhabilitation route d’accès Allonah (3 km) & Mbouma, (78 460 000 XAF),  Désenclavement villages Allonah & Ndama (28 km vers National N1) pour un montant  1 817 993 750 XAF, l’Electrification village Allonah (remplacement groupe électrogène)  à 300 000 000 XAF, Electrification village Ndama & distribution électrique habitations (400 000 000 XAF), la construction des Pompes hydrauliques avec cuve & panneaux solaires (Ndama x2 & Allonah x2) à 160 000 000 XAF, le Financement des coopératives agricoles, de pêche et d’un économat  à hauteur  de 650 000 000 XAF et l’Appui à l’Administration locale pour l’encadrement des riverains porteurs de projets (50 000 0000 XAF).

« Maurel & Prom Gabon est très fier d’avoir pu participer à ce travail collectif qui a permis, dans un temps record, de mettre en place un plan d’actions ambitieux permettant aux populations du canton des Lacs du sud de bénéficier d’un développement de leur localité, d’un développement de leur compétence, de participer à l’essor d’activités durables, génératrices de revenus et non dépendantes de l’activité pétrolière »,  a indiqué Mathieu Thabault, DG Maurel & Prom Gabon.

Dans le protocole, l’opérateur prend de nombreux engagements: 

Concernant la gestion des emplois aux riverains, il s’engage à « valoriser la main d’œuvre locale » à travers des formations en ayant recours à des structures spécialisées. En ce qui concerne les aspects économiques et environnementaux, l’‘opérateur s’engage à financer avec l’Etat via le FDCL et la PID/PIH les projets soutenant le développement des Lacs du sud à savoir : la poursuite de l’électrification de tous les villages (environ 750 millions ), le financement des activités génératrices de revenus en soutenant les coopératives agricoles, de pêche, la mise en place d’un économat. (environ 650 millions sur 5 ans), l’installations hydrauliques, Réhabilitation de 15 forages d’hydraulique villageoise dans une quinzaine de villages et la réhabilitation du réseau routier (environ 1 milliard 800 millions.

Concernant la santé et l’éducation : le protocole met un accent sur la  prise en charge par le versement d’une allocation qui sera déterminée par le Ministère du Pétrole.

Les Représentants des Riverains & les Riverains dans leur globalité s’engagent quant à eux à contribuer à l’entretien et à la maintenance des infrastructures réalisées dans le cadre du projet d’intérêt collectif, à  ne détériorer sous aucun prétexte et d’aucune manière que ce soit les investissements réalisés au profit de la communauté, à collaborer avec l’Opérateur pour que les voies de communication construites par ce dernier ne soient pas utilisées pour d’autres usages en dehors de l’exercice d’un droit lié à une servitude légale, à à collaborer aux côtés des Autorités administratives, de Police Judiciaire et de l’Opérateur à la lutte contre les infractions et les actes de vandalisme commis sur les installations de l’Opérateur , à  empêcher toute violence, acte d’intimidation, menaces et autres voies de fait contre le personnel de l’Opérateur, à  laisser un droit de passage à l’Opérateur pour la réalisation travaux  et à  respecter les biens et installations de l’Opérateur sur l’ensemble de ses sites.

« C’est donc d’un cœur noyé d’émotion que la communauté des Lacs Ezanga, Onangué et Oguémoué remercient Monsieur Mathieu Thabault, Directeur général de la société Maurel & Prom, pour le respect et la considération portés à notre égard » , s’est rejoui Donancy Bikeigne, repsentant des jeunes.

Pour les représentant des notables, Jean Marie Anvame, « notre satisfaction est légitime au regard de l’aboutissement heureux quoique tardif de nos diverses tractations consécutives aux revendications tout aussi légitimes des lacustres d’étangs, Onangué et Oguémoué, le devenir a tissé l’histoire de nos relations, hier tumultueuses, aujourd’hui harmonieuses, tout est bien qui finit bien ».

L’Etat représenté par les Autorités Administratives Locales et celles de tutelle s’engagent à accompagner l’Opérateur dans le processus d’amélioration du bien-être des Populations riveraines, à se porter garant du respect des dispositions du présent Protocole et des modalités de sa stricte application.

« Ce protocole nous permettra aux uns et aux autres d’oublier les querelles et enfin de penser à bâtir l’édifice auquel nous rêvons tous », a fait comprendre avec satisfaction en conclusion, M. Abeke.

Lors de la cérémonie de signature, la société Maurel & Prom a fait un don de trois embarcations avec trois moteurs de 40 chevaux chacune aux trois lacs (Ezanga, Onangué et Oguemoué) du canton Lacs du Sud. Cest le Ministre du Pétrole qui a reçu les documents y afférents des mains du DG de Maurel & Prom Mathieu Thabault, avant de les remettre aux représentants des trois lacs.

Camille Boussoughou

Laisser un commentaire