33 Export Corporate championship 2022 : 27 équipes en lice pour augmenter l’impact des actions RSE/RSO

 

La Société de brasserie du Gabon (Sobraga) à travers sa marque de bière 33 export et ses partenaires LS Consulting, CGI, organisent du 20 mai au 8 juillet 2023 dans le Grand Libreville, la deuxième édition du tournoi de football inter-entreprises, «33 Export Corporate Championship» 2023, avec 27 entreprises engagées pour la promotion de la gestion durable de l’environnement.

La deuxième édition du tournoi de football inter-entreprises, «33 Export Corporate Championship» 2023 se disputera du 20 mai au 8 juillet 2023, avec 27 entreprises engagées pour la promotion de la gestion durable de l’environnement. © Gabonreview

 

Après une première édition couronnée de succès, la Sobraga à travers sa marque de bière 33 Export et ses partenaires LS Consulting, CGI décident de lever plus haut les ambitions et les objectifs du «33 Export Corporate Championship» dans sa deuxième édition, avec 27 équipes, 900 joueurs, 32 arbitres sur 117 matchs, sur les cinq terrains du complexe sportif de Sibang du 20 mai au 8 juillet  2023. L’annonce a été faite le 12 mai, par les organisateurs.

«La marque 33 Export est la marque préférée des supporteurs de football et c’est une ambiance de convivialité entre entreprises que nous voulons développer autour de cette compétition de football. La première expérience de ce projet initié l’an dernier a été simplement magique, c’est partant de ce témoignage que nous avons accepté de poursuivre l’aventure. Si les gens cherchent à nous rejoindre cette année, c’est parce que les valeurs que nous cherchons à transmettre sont réelles, il s’agit des valeurs de convivialité, de dépassement de soi et du vivreensemble, à l’intérieur des entreprises, mais également sur un stade», a confié, le directeur commercial marketing de la Sobraga, Joel Gallato.

Porté par Paul Kessany et parrainé par Alain Giresse, ancien sélectionneur des Panthères du Gabon, cette deuxième édition qui verra la participation de Jean-Pierre Papin, se déroulera sous le thème : «la gestion du risque environnemental et climatique». Elle se déroulera sous un format mini championnat avec 8 matchs minimum par équipe. «Nous avons opté pour l’approche genre ainsi qu’un processus totalement inclusif. Ainsi, les équipes participantes intégreront en leur sein des femmes (en tant que joueuses, et staff technique, médical…)», a expliqué l’ancien capitaine des Panthères du Gabon.

Les 27 équipes sont réparties dans trois poules de neuf. Dans la poule A on retrouve Netis, Canal Box, Setrag, Petro Gabon, Bet 241, la Pharmacie Les Forestiers, Smag, NSIA assurance, San Gel. La poule B est composée de la Sobraga, Total Énergies Gabon, SING, Ceca-Gadis, Bicig, Moov Africa Gabon, Canal+, DHL, X1. La poule C contient, ACG Group, Comilog, SEEG, Airtel, Oprag, EDG, Gabon 24, SCG-Ré et X2.

© Gabonreview

Quand association et entreprises coopèrent pour l’environnement

Face à l’ampleur du dérèglement climatique, il est urgent de construire des réponses concrètes. S’il est attendu de la puissance publique, et en particulier de l’État, qu’ils s’engagent, aujourd’hui, les entreprises décident d’emboîter le pas à travers des actions de Responsabilité sociétale des entreprises (RSE), afin de générer un impact social ou environnemental positif.

Cette année, le volet RSE sera opérationnalisé par la mise en oeuvre d’une journée RSE à fort impact les 27 mai et 24 juin 2023 dans le Grand Libreville, avec 900 personnes mobilisées sur les sites, renforcée par un programme caritatif dédié à travers lequel, chaque équipe est associée à une ONG/association œuvrant dans la gestion durable de l’environnement. Elles bénéficieront d’un accompagnement à hauteur de 10 % des droits de participation de chaque équipe, sous forme d’équipements (chasubles, pelles, brouettes…), plus la dotation des trois prix à remporter (1,5 million de FCFA, 1 million de FCFA, 0,5 million de FCFA).

«Cette année, les ONG/association œuvrant dans la gestion durable de l’environnement ne se limiteront pas qu’au nettoyage des quartiers ou de certaines artères, aux côtés des 900 joueurs, des membres du staff, nous organiseront des sensibilisations, l’éducation environnementale, des jeux concours questionsréponses pendant les matchs», a indiqué le fondateur du Réseau gabonais pour l’environnement et le développement durable (RGEDD), Afane Edou.

Laisser un commentaire